Trucs et astuces (accessoires, entretien etc...)

 

Pensez aux petits commerces de proximité qui peuvent vous conseiller et parfois avoir des produits anciens.

 Les pelotes :

Maintenant la plus part des pelotes se travaillent de l'extérieur vers l'intérieur.

Avant il fallait commencer en allant chercher le centre.

Le fils:

Plus le fil est fin plus vous devrez faire attention à sa tension, à sa qualité.

 

L'assemblage :

Pas toujours besoin de couture  pour assembler au crochet : des fleurs, des carrés ou tous autres petits ouvrages. Il faut les assembler au fur et à mesure de leur réalisation avec des mailles coulées.

Toutefois  il est possible d'assembler en faisant des zig-zag en maille en l'air  

Une couture : peut permettre de rectifier les dimensions de l'ouvrage  ou changer une pièce si l'oeuvre est en pusieurs pièces

 

Bordure au crochet sur du tissus :

⇒ coudre la bordure dans ce cas vous pourrez récupérer la dentelle.

⇒ réalisation à même le tissus si le crochet a du mal à passer, écarter les fibres avec une aiguille au préalable dans ce cas les coins sont plus net.

⇒ faire un premier rang avec le point de feston, ou point de chainette

 

L'entretien :

 

Pour les ouvrages surtout les plus fragile avant le lavage, il est préférable de frotter la ou les tâche(s) "fraîche(s)" avec un bon savon ménager de forme carré pour ne pas faire de publicité.

lessive spéciale

Pour soie, mohair, mérinos, coton, laine ou de tout autre article délicat.

pas soleil pendant séchage

 

En cas de doute: 

faire un essai dans endroit non visible pour s'assurer que le remède n'abîme pas l'ouvrage

Pistille de lis avant toute chose retirer le maximum avec du scotch en plusieurs fois

Tâches de rouilles frotter avec du jus de citron et sel.

tache de gras 1volume de jus de citron / 5volumes d'eau chaude

tache de transpiration  jus de citron et laisser agir toute une nuit

Tâche de thé tapoter avec de la glycérine laissez reposer toute la nuit puis laver.

Auréoles d'eau * faire tremper dans de l'eau salée jusqu'à disparition des tâches

* 30g savon rapé, 30g amidon, 15g sel fin 1 jus de citron

Une tache d'endre  en frotant la tâche avec:

⇒alcool à 90% s'il reste des traces mettre du savon sec type alep ou marseille puis laver en machine si l'ouvrage le permet.

⇒ une goutte de glicérine végétal, du bicarbonate de soude et du vinaigre que j'ai ensuite mis en machine (c'est parti)

NE JAMAIS UTILISER DE JAVEL (CELA CUIT LES FIBRES MEME APRES PLUSIEURS LAVAGE) si toutefois cela s'est produit faite un premier rinçage avec du vinaigre (stop cette cuisson pour les lavages suivant) et faire plusieurs rinçage avec de l'eau claire.

Pour tous lavages en machine éviter plus de 800 tours minutes car cela casse les fibres

Pour tous les lavages à la main ne jamais tordre le linge cela casse les fibres

 

 

Blanchir le linge : 

* Faite tremper dans du lait cru sur 1/2 heure puis laver

* Laisser tremper 2 jus de citron et 1 litre d'eau tiède voir chaude

* râpez 5 oignons pour en faire une purée. Préssez pour extraire le jus. Mélangez le jus avec 1L de vinaigre blanc, 150g de charbon de bois et 50g de savon de marseille en paillette. Portez à ébullition. Plongez le drap et laissez toute une nuit. Portez à nouveau à ébullition en ayant soin d'ajouter de l'eau pour recouvrir le drap. Laissez refroidir. Rincez abondamment. Faites sécherà l'air libre mais pas au soleil ni par pleine lune.

* Le soleil aide à blanchir

* Etendre le linge sur du gazon au soleil

* utilisation du borax proportion inconnu

 

Raviver des dentelles noires :

* Plongez-les dans café noir. amidonnez-les et faites sécher;

Teindre :

1/ Faire tremper les ouvrages 10 à 12 heures dans un bain de thé nature fort, remuez souvent pour une couleur uniforme. Ne pas tordre, puis faire sécher. pour un ton moins soutenu, utiliez une décoction de tilleul

2/ faite de la couleur avec des "produits naturel" dans ce site

 

 

Protèger : 

* La cire

* Le savon

* Paraffine

 

L'empesage des ouvrages :

Permet que les tâches ne pénetrent pas ou moins dans les fibres, ainsi que la poussière et donne une bonne tenue à l'oeuvre. Plusieurs possibilités s'offrent à vous.

Certaines méthodes change l'aspect de l'ouvrage soit en brillance, soit atténu la couleur ou bien apporte de la matière supplémentaire

avec repassage * L'amidon en aérosol toute prête 

 sans repassage (rigide) * L'amidon à base de sucre : que vous ne pourrez pas repasser à moins de vouloir donner l'odeur et la couleur du caramel. (durci completement mais a renouveller après chaque lavage). Je l'ai cuit au grand bouler c'est donc un sirop épais qui fait une boule en coulant le long d'une fourchette par exemple, j'ai ajouté quelques gouttes de vinaigre blanc. Imprégner l'ouvrage et laisser sécher.

∆: Il a fallu trois jours de séchage à un abat-jour ajouré au mois de janvier. bien entendu prenez grade à la puissance de votre ampoule et a sa proximité pour ne pas le faire brûler voir pire.

sans repassage (rigide) Le sirop de sucre de canne : juste imbiber l'objet et lui donner sa forme et laisser sécher.

avec repassage * L'amidon maison  fait avec  l'eau de cuisson  des pommes de terre ou des pâtes ou du riz. Puis il y a la fécule de pomme de terre.

avec repassage * Fleur de maïzena cuite puis dilué

avec repassage * L'amidon de riz en cristaux pour fibres naturelles et la dentelle (en droguerie plus difficile à diluer)

avec repassage * L'amidon de riz liquide pour un usage en machine sur les textiles (en droguerie)

*Amidon de froment :1/2 cuit, 1/2 non cuit mélanger ajouter de l'eau pour consistance

avec repassage * Amidon spécial voilages (en droguerie)

avec / sans (maintient)  repassage * Amidon instantané en poudre supprime l'électricité statique(en droguerie) 1 à 3 cuillère à soupe par litre d'eau en fontion de la rigidité voulu

sans repassage (rigide) * Gélatine : en cuisine il faut 13 feuilles au litre

sans repassage (maintient) * Les rideaux vous pouvez les tremper pour le cycle de rinçage  dans 60 g de lait en poudre (1/4 de tasse) et 250 ml d'eau (1 tasse)

sans repassage (rigide) * Colle à papier peint  utilisation non alimentaire 

méthode non essayer : maïzena, colle blanche, alcool et vinaigre

 

 P.S : il existerait d'autres moyens telque la bière, les marrons d'inde, dextrine, gomme arabique, et aussi mélange maïzena,colle blanche, vinaigre et alcool.

 

Durcir l'ouvrage définitivement avec :

* Une résine rend à l'objet un aspect plastique

* Durcisseur à dentelle ne rigidifie pas complètement l'oeuvre

* Durcisseur à tissus rigidifie l'ouvrage

* Durcir avec de la peinture (bombe) qui peut produire des effets

* Colle  vinylique + eau

* Durcir avec un vernis

* Certains ouvrage vous pouvez inserré un fil de fer, bouton,

 

Imperméabiliser :

* Versez 250g de poudre pierre d'alun naturel dans 10L d'eau et faites-la fondre dans l'eau chaude "frémissante". Mettez vos vêtements ou ouvrages dans l'eau tiède et laissez-les s'imprégner du produit pendant quelques minutes. Essorez sans tordre et laissez-les sécher.

* Latex liquide imperméabilise bien mais supporte mal le soleil

* Produit liquide pour la machine

* Bombe, spray commercialisé

* Cire d'abeille

* Parafine

* Silicone dilué dans white spirit - évité le surdosage ce déteriore facilement

   - veuillez à ce que les fibres boivent bien le mélange pour une efficacité optimale

 

P.S : Il excisterai d'autres moyens avec toutes les graisses animale ou végétale (suif - huile de lin)

 

Les boutons :

Pour protéger les boutons lors du lavage en machine, ils faut mettre du coton et maintenir le tout avec papier film ou de l'aluminium.

* Faire  des boutons avec la pâte fimo ou une autre pâte à modeler du même type .

* Recouvrir un vieux bouton "boule" par du crochet

* Utiliser une perle en bois

* bouton en terre cuite

soit en les retirant pour le lavage pour éviter les chocs

soit en les protégeants

  

Les cordons:

 

Les perles :

Certaines perles déteignent,

penser aussi au lavage si elles casse,

à la grosseur du trou.

1/ enfiler les perles dans le bon sens et dans le bon ordre sur le fil (la dernière mise sur le fil sera la première mise dans l'ouvrage)

il est préférable de les intégrer dans l'ouvrage sur les rang envers

2/ coudre les perles une par une (plus fastidieux)

3/ si le trou est assez gros passer le jeté de dans la perle

 

Les rubans :

Stopper, arréter un ruban qui s'éffiloche avec

1/ de la chaleur d'une allumette, briqué ou ... (pour les synthétiques uniquement)

2/ de la colle à tissus par exemple

3/ une petite couture

4/ de la cire

5/ un noeu 

(avec possibilité par fois de repiquer le ruban dans le noeu pour le bloquer déffinitivement comme pour la broderie au ruban)

6/ Mon étincelle en fonction de l'utilisation : une perle écrasée ?

Agrément :

~ Pompom

 

Antidéparant :

~ Il exciste un produit antidérapant pour chausson, chaussette, tapis, etc.

Exemple : sock-stop

~ Bulgomme couper un morceau de cette matière de la taille de votre pied pour l'ajouter en semelle avec une couture

~ Cuir brut idem que "Bulgomme"

 

 

Comment calculer un prix de reviens sur ces ouvrages manuel ?

En fonction de la pelote (prix, métrage) et de la difficulté de l'ouvrage et accessoires.

Si vous avez un début de réponse n'hésitez pas et merci par avance.

Pour 50 g :

La pelote de 2 € à 16€

Le mètrage de 25 m à 400 m

Merci à Mitsune de votre réponse 

 

Laissez votre message votre adresse e-mail ne sera pas publiée

  • 13 votes. Moyenne 2 sur 5.

Commentaires

  • Hello

    1 Hello Le 02/07/2021

    Bonjour,
    J'aimerais faire une coiffe savoyarde et il me faut donc amidoner ( amidon de riz Rémi) ma dentelle noire. Dois je la tremper dans mon amidon ? ( j'ai peur qu'elle devienne blanche.). Merci de votre réponse.
    Florence Velten (Moinet)

    Florence Velten (Moinet) Le 04/07/2021

    Bonjour, Je viens de prendre connaissance de votre message sur toutcrochet. Merci pour l'attention que vous portez sur mon site et de votre message. Effectivement l'amidon va déposer une pellicule sur votre ouvrage. Il vous faut teintez l'eau avec du café (les anciens faisaient comme ça) ou un autre produit liquide noir. attention toutefois au produits nocifs. Espérant avoir répondu à votre question. Pourriez-vous m'envoyer une photo de votre ouvrage. Cordialement Mme Moinet Florence
  • karen

    2 karen Le 02/01/2014

    Bonjour,
    J'ai testé l'imperméabilisation sur un bout de tissu avec la poudre d'alun de potassium acheté en pharmacie, mais je n'obtiens aucun résultat.
    Auriez-vous un conseil ?
    Florence Velten (Moinet)

    Florence Velten (Moinet) Le 29/01/2014

    Il faut faire fondre la pierre d'alun dans l'eau chaude puis tremper l'ouvrage dans l'eau tiède.
  • freefiles

    3 freefiles Le 01/03/2013

    Well done toutcrochet.e-monsite.com webmaster, keep up good work
  • Mitsune

    4 Mitsune Le 06/02/2012

    C'est assez simple à calculer en fait. Tout dépend de la justesse du prix de revient à laquelle vous souhaiter aboutir. En tout cas il faut connaître absolument plusieurs choses :
    * le prix et le métrage de la pelote
    * le métrage utilisé pour votre ouvrage
    * le coût du travail
    * le temps passé sur votre ouvrage (création, réalisation, finitions et présentation comprises)
    * les accessoires sont relativement négligeables dans la mesure où votre crochet, vos aiguilles à tricoter, vos aiguilles à coudre, votre instrument de mesure, votre machine à calculer, vos anneaux marqueurs et caetera vont servir à réaliser quantité d'ouvrages.

    Donc, voici la formule :
    1)Pour la pelote de laine : il faut connaître le prix au mètre.
    Le mètre = prix de la pelote divisé par le métrage de la pelote.
    2)Il vous suffit de savoir combien de mètres de laine vous avez utilisé pour connaître le "coût matériau" de votre ouvrage.
    3)Le temps de travail peut se calculer de la manière suivante : smic mensuel net (on part du principe que vous ne travaillez pas assez pour être déclaré comme professionnel et devoir donc des charges sociales), divisé par 151,67 heures (qui correspondent pour l'instant encore à 35 heures par semaine sur un mois).
    4)Normalement vous savez combien d'heures vous avez passé à travailler sur votre ouvrage. Il suffira de multiplier ce nombre d'heures par le montant horaire du smic net en vigueur.
    5) Ce calcul est juste mais implique un coût élevé de votre ouvrage. Peut-être déciderez vous de gagner moins pour avoir un prix plus attractif. Après tout, votre temps de travail n'est pas forcément un temps de travail professionnel et il s'agit simplement de mettre un peu de beurre dans les épinards. Décidez d'un montant horaire et multipliez-le par le nombre d'heures.
    6) Additionnez tout cela et vous obtiendrez votre prix de revient.
    7) Pour être bénéficiaire, encore vous faut-il appliquer une marge.

    Prenons donc un exemple.
    Pour réaliser votre ouvrage, vous avez utilisé trois pelotes et demi de laine (ou si vous êtes plus précis : 472m par exemple) à 2€ la pelote dont le métrage est de 134m. Il vous a fallu 12 heures de labeur.Calculons tout ça.

    1) Le mètre : 2€ / 134m = 0,01492 € le mètre.
    2) Votre ouvrage coûte donc 3,5 pelotes x 134 m x0,01492 = 7€ de laine
    ou 472 m x 0,01492€ = 7,04€
    3)Pour l'instant le smic net 2012 est de 1'096,94€
    1 heure = 1'096,94€ / 151,67 heures = 7,23€ environ
    4)Votre ouvrage coûte donc 12 heures x 7,23€ = 86,76€ en temps de travail
    5) Vous vous dîtes que finalement 3€ de l'heure sont suffisants : le prix de votre ouvrage en temps de travail sera donc de 12 heures x 3€ = 36€
    6)Coût de revient très précis : 7,04€ de matériau + 86,76€ de temps de travail = 93,80€
    Coût de travail corrigé : 7,04€ de matériau + 36€ de temps de travail = 43€
    7)Faisons 1% de marge : 93,80€ x 1% = 0,94€. Au total cela coûte environ 94,74€ ou 95€
    Et voilà!

Ajouter un commentaire

Anti-spam